LE CLUB ELECTRIQUE #1

with Pas de commentaire

L’Oreille Electrique • Le Club Electrique #1

16, 17 et 18 janvier 2019 / Le Club Electrique#1

à partir de 19h00 à La Baignoire

Le Club Electrique, ce sont trois soirées consécutives, sur le modèle du « Club » : endroit ouvert et convivial, où l’on vient écouter et échanger, partager sa passion pour les musiques créatives qui se pratiquent aujourd’hui. Le Club Electrique propose à des artistes sonores de se produire 3 jours d’affilée. Car si c’est d’abord un espace de rencontre avec le public, il veut aussi offrir le moyen aux langages artistiques d’être pratiqués et développés, chose essentielle pour qu’ils puissent s’épanouir. Un bar associatif propose un choix de boisson chaudes et froides (vins natures, bières artisanales…) et des grignotages tout au long de la soirée, composée de 2 ou 3 sets de 40 à 45mn. On peut venir et repartir, assister à un ou plusieurs sets. Et surtout : on peut revenir avec des amis.

La Baignoire, 7 rue Brueys 34000 Montpellier tel: 07 82 71 63 82 Ouverture des portes à 19h.

16 17 et 18 janvier à partir de 19h00
Boni/Siffert/Soletti > Résolution

Résolution

Raymond Boni : guitare électrique
Marc Siffert : basse électrique
Patrice Soletti : guitare électrique

Résolution est la fusion électrique entre trois musiciens : Raymond Boni, Marc Siffert et Patrice Soletti. Trois improvisateurs épris de turbulences et quantité d’univers sonores. Leur rencontre, dans le cadre du Micro Festival #4, sur le thème zoophonies, leur a permis d’expérimenter une approche instinctive et non préméditée de l’espace musical inspirée par le comportement animal avec comme ressorts, entre autres, la réponse-réflexe, l’observation, la disparition, la fulgurante.
Ces trois soirée club permettront de renouveler cette rencontre et de la partager avec le public.

Raymond Boni est un infatigable arpenteur d’espace musical et de liberté. Son parcours exceptionnel, jalonné par une soixantaine de disques, films et compositions pour la scène, est composé de multiples rencontres, parfois ponctuelles, avec des instrumentistes avides, comme lui, d’échanges spontanés et d’improvisations polymorphes. Celles-ci prennent souvent la forme du duo, notamment avec les batteurs percussionnistes Éric Échampard, Hamid Drake, Luc Bouquet, Makoto Sato, Didier Lasserre et Gilles Dalbis. D’une rare longévité, ses associations  avec Joe McPhee et Daunik Lazro se prolongent au fil de différents projets depuis plus de 40 ans ainsi qu’un travail de longue haleine avec son fils Bastien Boni.

Après des débuts comme bassiste de rock, Marc Siffert découvre la contrebasse à 19 ans et obtiendra une Médaille d’Or au Conservatoire National de Région de Montpellier 7 ans plus tard… Puis Conservatoire Supérieur de Genève, prix de l’Académie Charles Cros… Doté de cette formation classique, il jouera entre autre avec le Skokie Valley Orchestra of Chicago, l’Orchestre National de France ou encore le Capitole mais il sera très vite attiré par les créations contemporaines et mobilisera son savoir-faire pour l’opéra, le théâtre, la danse, le cinéma d’animation… Refusant toute étiquette, tout cloisonnement, il est également créateur de dispositifs de spatialisation sonore en temps réel et travaille sur l’éclatement spectral. Iconoclaste et subversif mais toujours intègre, il dépasse la notion de style pour privilégier celle d’intention…

Patrice Soletti est un guitariste improvisateur et compositeur autodidacte, actif au sein de groupes musicaux issus du jazz et du rock alternatifs. Il collabore et compose régulièrement pour la Danse Contemporaine, l’Image, le Théâtre… Attaché à une certaine idée de l’émancipation et de l’autonomie (do it yourself) il développe son expression singulière en suivant plusieurs voies parallèles et complémentaires : s’investit dans des projets artistiques collectifs, joue du jazz, de la musique expérimentale, du rock, réalise des projets pluridisciplinaires, participe à la mise en place de micro-structures de production autogérées. Il a été lauréat du «Concours Ile de France » et primé au «Concours Django Reinhardt» de Samois sur Seine. Il a collaboré avec de nombreux artistes notamment Barre Phillips, Catherine Jauniaux, Bruno Chevillon, Tetuzi Akiyama (jp), Paull Dutton (ca) Philippe Deshepper…

 

Suivre admin:

Derniers billets de