Nora Feedback

with Pas de commentaire

Un projet de Guillaume Séguron

CATHERINE DELAUNAY : clarinette Bb & Eb
JEAN-BAPTISTE BERGER : clarinette Bb, saxophone ténor & flûte
MATTHIAS MALHER : trombone
RÉGIS HUBY : violon & violon ténor
PIERRIK HARDY : guitare
BRUNO ANGELINI : piano & claviers
GUILLAUME SÉGURON : contrebasse & basse électrique

Le projet d’écriture de NORA FEEDBACK repose sur une synthèse de mes multiples expériences et pratiques que ce soit dans les domaines de la musique ou du graphisme. Je ne pourrais faire l’impasse sur ce qui m’attire dans les systèmes narratifs qu’explore le montage cinématographique, de même que je ne pourrai m’éloigner de tout ce que je continue à apprendre dans le domaine des sciences humaines : archéologie et histoire en particulier.

La Stèle de Nora est une stèle phénicienne réputée être le plus ancien document écrit de l’histoire occidentale. Datée de la fin du IXe ou du début du VIIIe siècle av. J.-C, elle témoigne de la diffusion de l’alphabet phénicien dans le bassin occidental de la Méditerranée.

Puis une toute autre histoire de « pierre » : Pierre Nora. L’historien a qui l’on doit les trois tomes collaboratifs : Les Lieux de mémoire.

La pièce musicale N O R A F E E D B A C K se destine à être un lieu, un endroit où s’effectue une mémoire et dans le même temps un support à sa transmission ; pas uniquement l’expression de « ce » qu’on pense savoir sur « ce » que l’on pense avoir fait, mais sur « comment » on le fais.
Comment s’opère la mémoire des lieux, des sons…
Ainsi pour les improvisations,  il s’agit de traverser le temps de la partition, de l’imprégner sa présence, de se fabriquer un itinéraire.

Suivre admin:

Derniers billets de