Electric Pop Art Ensemble

Electric Pop Art Ensemble

with Pas de commentaire


L’ELECTRIC POP ART ENSEMBLE  porte bien son nom : il y a de l’électricité, il y a de la pop, il y a de l’art… Il y a tout cela et beaucoup d’autres choses : de l’innovation, de l’inattendu, de l’inentendu, des tiroirs, des surprises… Car, ici, l’on cherche. Et l’on trouve et l’on injecte du bonheur dans les oreilles de l’auditeur. Et l’on voyage (les Balkans, New York, Paris, Londres, le Japon…). Besoin de désencombrer vos oreilles ? L’EPAE est pour vous.

Luc Bouquet (improjazz)

L’Electric Pop Art Ensemble est un orchestre electrique performatif... Sur scène, cela sonne fort et compact, avec la cohérence électrique d’un groupe de «rock», mais sa conception et sa manière de penser s’apparentent davantage aux ensembles constitués dans le domaine des musiques créatives d’aujourd’hui : un collectif structuré mais non figé, ouvert aux collaborations pluridisciplinaires, aux expériences et à la performance, avec comme objectif de disséminer les langages contemporains vers tous les publics et dans toutes les directions.

 » Un Supergroupe «   (Antoine Pattefoz – La Marseillaise)

 » Le guitariste montpelliérain travaille littéralement le son, en jouant sur les textures ou sur l’épaisseur variable d’une matière qui n’est jamais uniforme  » (Benoit Guérré – Jazz Magazine)

 » Sent From My Place, propose une performance toujours aussi novatrice. Patrice Soletti transforme la mélodie pour ne jamais la rendre monotone. Leur son accroche l’oreille (…) et l’exigence est de mise autant dans les clips que sur scène avec un travail visuel assez développé. » (Lets Motiv)

 » Voix, texte, rock, poésie, beat box, improvisation, électricité & électronique, on entend tout cela dans cet ensemble à géométrie variable qui porte très bien son nom et se joue des pièges catégoriels en nous offrant un plaisir irrésistible.«  (AJMI)

 » Un objet sonore non identifié. » (Jean Pougnet – Olé !)

 » Une superbe palette d’alléchants climats musicaux le tout dans une grande diversité. » (Guy Reynard – La Gazette).

 

Nouvel OPUS : SENT FROM MY PLACE

Patrice Soletti (guitare électrique)
Norbert « Touski » Lucarain
(batterie/beatbox)
David « Catman »
Taïeb (platines/ synthé)

+ invités : TOMA ROCHE (SLAM) / FELIX JOUSSERAND (SLAM)

Voix, texte, rock, poésie, beat box, improvisation, électricité & électronique, vous entendrez tout cela dans cet ensemble à géométrie variable qui porte très bien son nom et se joue des pièges catégoriels en nous offrant un plaisir irrésistible.

Avec PostCards, l’album sorti en 2015, Electric Pop Art Ensemble nous offrait une vision des plus grandes capitales à travers une suite de pièces nourries de lectures poétiques et critiques contemporaines flirtant avec diverses influences des musiques populaires (rock, jazz, pop…) et savantes (minimalisme, improvisation, musiques répétitives…).

Sent From My Place, le nouveau répertoire fait de rencontres et de croisements de regards, continue le voyage vers des contrées plus sauvages, aux frontières mouvantes pour une musique qui se renouvelle à chaque rencontre.

Disponible à la tournée. Infos/booking : contact@loreilleelectrique.org
site officiel : http://electricpopart.com/
………………………………………………………………………………………………………………………

POSTCARDS : Dernier album CD !

PostCardsWEB1-recto
Emilie Lesbros :
voix
Patrice Soletti
 :
guitare électrique/effets/direction
Boris Darley
 : Rhodes/sampler/effets
Norbert Lucarain : beatbox, batterie, percussions, sythétiseurs

Acheter le CD : rdv à la boutique
………………………………………………………………………………………………………………………
Prochains concerts :

8/09/16 : Festival Jazz Metis – Montreuil

………………………………………………………………………………………………………………………
Concerts passés :

03/10/16 : Festival Paroles en Friche – Lyon
07/09/16 : Festival Jazz Metis – Montreuil
30/04/16 : Festival Koa Jazz – Montpellier
18/03/16 : Courant Scène – Vauvert
20/02/16 : AJMI – Avignon
19/02/16 : Blacksheep – Montpellier
18/02/16 : Saison Jazzèbre – Perpignan
11/12/15 : Le Cirque Electrique (AntiKlub) – Paris (Porte des Lilas)
10/12/15 : L’OPA – Paris (Bastille)
3/12/15 : Le Café Central – Bruxelles
30/01/15 : Scène Nationale « Le Cratère » – Alès
20/01/15 : La Pannonica (Nantes)
18/12/14 : Festival Sons d’Hiver – Le GRIM (Marseille)
07/11/14 : Scène Nationale de Sète
19/10/13 :  Festival des musiques Insolentes (Théâtre Denis – Hyéres)
17/10/13 : Festival des Musiques Insolentes (Théâtre en Dracénie – Draguignan)
20/09/13 : SPECTRUM (New York City/ projet PostCards + Correspondence)
11, 12 et 13/09/13 :  DSMC (New York City/ projet Correspondence)

15/08/13 : Festival Destination Ailleurs dans le cadre du projet Urgent!! (vol3) – CIAP / Ile de Vassivières
15/06/13 : Le Rex (Montagnac)
14 /06/13 : Le Contrepoint (Clermont-l’Hérault – Projet Correspondence)
11/06/13 : Théâtre Populaire du Surcouf  (Toulouse – Projet Correspondence)
9/06/13 : Hauts Plateaux (Avignon- Projet Correspondence)
24/05/13 : Auditorium P. Gassendi (Rocbaron, dans le cadre de la Résidence en Collège de la Cie Barre Phillips)
5/04/13 : Festival ICI L’ONDE 
(Why Note-Dijon)
19/01/13 : Le Périscope (Lyon)

……………………………………………………………………………………………………………..

Créations  précédentes:

2007 : Buildings, forêts humaines, jungles urbaines.  (Partitions graphiques pour grand ensemble)
2008 : La Fanfare Electrique  (guitares électriques et batterie)
2009 : Xtension  (musique & danse contemporaine – Cie Rascalou)
2010 : Etudes ( CD électro-acoustique – Alambik Muzik)
2011-12 : PostCards  
(recueil de cartes postales sonores)
…………………………………………………………………………………………………………………………………

Résidences passées

Victoire 2 (Mtp), Jazz à Junas,  GRIM ( Marseille), Le Studio (Montpellier) , Jazz en L’R, Studio de Quincerot (Bourgogne), La Chapelle (Mtp), Les Hauts Plateaux ( Avignon), Spectrum ( New York City), Festival des Musiques Insolentes (Hyères)
…………………………………………………………………………………………………………………………………

ETUDES


Etudes – Alambik Muzik 2011

… Douze études autour des sons et de leurs possibles traitements et transformations. La vibration, toujours grouillante, s’arpège d’inquiétudes. Ailleurs, c’est la désintégration des mondes. Et sans aucun arrière plan, la poésie naît et renaît, métallique, pleine et loyale. Une belle aventure, rendue possible grâce aux efforts conjugués de L’Oreille Electrique et du GRIM Marseillais.

Luc Bouquet in Improjazz n°176 avril 2011

Enregistré au cours d’une résidence de recherche au GRIM, scène musicale de Montévidéo (Marseille) entre le 25 et le 28 mai 2009

Didier Aschour : guitare électrique/laptop
Boris Darley : traitement et design sonore
Philippe Deschepper : guitare électrique
Olivier Lété : basse électrique/effets
Norbert Lucarain : percussions, sythétiseurs, rythme vocal
Patrice Soletti : guitare électrique/objets/direction

Invité spécial : Jean Marc Montera : guitare électrique (#6)

Réalisé par L’Oreille Electrique avec le soutien de la DRAC LR, C.R. Languedoc Roussillon, CG34, GRIM, Studio LAKANAL

ACHETER LE CD :  http://1d-paca.com/fr/album/etudes

 

 

Répondre